ban

Accueil                                               Le site Pour Marilou
Médias
Calendrier de nos actions
Sécurité routière
Témoignages et hommages      Adhésions
Comité scientifique Parrainages Remerciements
Actions
Mieux vaut en rire
Liens et adresses utiles
Contactez nous
Livre d'or


CANNABIS

Infos cannabis
Le cannabis au volant
Vos enfants et le cannabis
Vos copains, le cannabis et vous
Le point de vue des professionnels

JUSTICE

Legislation
Famille de victime : vos droits
Jugements


Témoignages et hommages

HOMMAGE A THEO ET TOM     le 17/03/2013

17 mars 2013 … 4h00 du matin …

2 petits anges nous quittent prématurément, Théo, mon fils unique de 12ans ½, et Tom.

Pour plus de détails sur ce drame, vous pouvez consulter le site en l’hommage de Théo sur http://www.theovasseur.fr

On observe une minute de silence pour se recueillir, mais également, car les mots ne peuvent exprimer ou traduire l’horrible douleur qui nous tenaille.

Ma minute de silence durera maintenant éternellement.

Non, cela n’arrive pas qu’aux autres, une preuve de plus s’il en fallait.

Et là, on se tourne vers les autres, on découvre l’investissement, l’énorme travail, le combat que mènent d’autres personnes touchées par ces même drames …

Je remercie Nadine et Philippe pour leur présence, leur écoute, leurs conseils, leur combat … Parce que leur combat, c’est également le nôtre, leurs actions, ainsi que celles d’autres associations, nous permettent d’emprunter les routes chaque jour avec un peu plus de quiétude.

La fatigue / l’endormissement seraient à l’origine de cette tragédie, un sujet qui commence à être de plus en plus connu, reconnu et qui interpelle.

Prudence à tous.

Pascal, Papa de Théo … Papa, un petit mot que je n’entendrai plus … "

 

COLLISION MORTELLE : L'AUTOMOBILISTE ETAIT IVRE...     le 11/03/2011          

collision mortelle

2.000 personnes ont pleuré Laura et Alexandre

Alcool au volant : un père crie sa colère

Haut de page 

MARIE     le 20/10/2010

Marie,

Ma petite princesse, tu nous as quittés
A 8h30 du matin, sur un passage « protégé »
Sur le chemin de l’école,
Toute heureuse, car en plus depuis 3 semaines
Tu avais une petite sœur
Que tu t’appliquais à appeler Lisa Lou.
Plus aucun instant de la vie ne sera comme avant
Le manque de toi est constant
Mais aussi la révolte en moi, pour ta vie
Qui en une seconde s’est finie.
Tu restes indéfiniment en nous mon trésor.
Ta maman, Florence

Haut de page 

4 MORTS DANS UNE FAMILLE     le 26/09/2010

Comme beaucoup d’automobilistes il avait l’habitude de rouler vite ; comme beaucoup d’hommes invités lors d’un repas, il avait bu quelques verres (0,8g/l), comme beaucoup il reprend le volant après, en conducteur expérimenté et bon conducteur qu’il se dit, perd le contrôle de son véhicule suite à la présence de grêle sur la route et percute une des voitures arrêtées sur le bas côté.
Ma femme, mes filles, Cyrielle 16 ans et Océane 14 ans, ainsi que ma petite nièce Marion 6 ans ne survivront pas à cet accident.
Il finira sa déclaration à la gendarmerie en affirmant que la vitesse n’est pas la cause de l’accident ! Sans doute est ce la faute de la grêle !
Si, comme lui vous roulez vite, vous risquez un jour de ne pas avoir le temps de réagir et de tuer ou blesser un ou plusieurs usagers de la route.
Cessez de vous croire protégé pour un tas de raisons qui feraient que ça arrive aux autres et pas à vous, car il n’en est rien ; La seule façon d’éviter que cela vous arrive, c’est de respecter les limitations de vitesse. Faites le par respect de la vie des autres ; Là seulement, vous serez un bon conducteur.
Didier UMEC

Haut de page 

LUCILLE     le 24/06/2010

Lucille est toujours vivante, temoignage de sa mere Chrystelle
Jeudi 24 juin 2010, 16 H 50, sortie de l’école.
Franck est venu chercher notre fille Lucille âgée de 8 ans à l’école comme tous les soirs. Ils franchissent juste le portail de l’école et marchent sur le trottoir qui longe l’école pour regagner la voiture. Sur le trottoir, il y a plein de monde : les enfants sortent de l’école, accompagnés de leurs parents.
Soudain, une voiture fonce sur le trottoir.
Franck a juste le temps d’apercevoir la voiture qui « déboule » droit sur eux. Tout se passe très vite.
Lucille est derrière lui. Une chance. Il a le réflexe de la pousser vers le mur de l’école tout en sautant en l’air pour tenter de limiter l’impact qu’il ne peut éviter.
La voiture le percute alors qu’il est en l’air. Franck et Lucille sont projetés à terre. Lucille retombe sur le dos. Par chance, Elle avait son cartable sur le dos. Le cartable sert de « matelas » et protège sans doute la tête et la colonne vertébrale. Lucille perd beaucoup de sang. Quand j’arrive sur les lieux de l’accident, elle gît à terre dans une mare de sang. Elle est couverte de sang. Elle est consciente. Franck est debout, en sang. Lucille a le nez et les dents fracturées, des ecchymoses un peu partout. Franck est une plaie vivante.
Dieu merci, ils sont vivants. Ils passeront la nuit aux urgences, puis Lucille passera la journée suivante en pédiatrie. Elle mangera liquide et froid pendant 3 semaines. Elle sera malade pendant 3 autres semaines : otite, roséole … puis sera mise sous antibiotique. Elle verra des spécialistes : stomatologue, dentiste, ostéopathe. 3 mois après, elle voit toujours le dentiste et se plaint régulièrement de coup de marteaux dans les oreilles. Alors, qu’avant l’accident, elle n’avait jamais eu mal aux oreilles et n’avait même, peut être grâce à l'allaitement, jamais déclaré d’otite.
Pendant plusieurs jours après l’accident, j’ai besoin de les toucher en permanence pour sentir leur chaleur.
Le chauffard avait 2.02 g d’alcool.
Ivre, il a perdu le contrôle de sa voiture.
Il n’en a jamais rien eu à faire de ce qu’il a provoqué, ni le soir de l’accident, ni après.
Je l’ai entendu insulter les parents d’élèves qui le retenaient, le soir de l’accident car il voulait rentrer chez lui pour « regarder la télé » disait-il. Il habite à 100 mètres de l’école.
Plus tard, nous avons appris qu’il était sorti depuis 3 jours de l’hôpital où il était en cure de désintoxication contre l’alcool.
Le pire, c’est que la comparution immédiate que l’on attendait pour rendre justice n’a jamais eu lieu : le chauffard serait atteint d’Alzheimer. Il est trop âgé (71 ans).
Je ne comprends pas pourquoi on laisse sortir de l’hôpital des personnes âgées et malades avec le permis. Alzheimer ne s’est pas déclaré en trois jours ! Il sort de l’hôpital, il fauche ma fille et mon mari avec 2.02 g et on me dit qu’il ne comparaitra pas devant le juge parce qu’il a Alzheimer ! je ne comprends pas.
A ce jour, une expertise judiciaire est en cours. Le chauffard a juste eu pour l’instant, un retrait administratif de permis pour 6 mois c'est-à-dire jusqu’au 24 décembre 2010. Et après le 24 décembre 2010, il va récupérer son permis ? Beau cadeau de Noël !!! Le permis de tuer ??
Car Franck et Lucille ont eu beaucoup de chance. Je ne cesse de m’en réjouir, mais je n’oublie pas que le pire aurait pu arriver et j’ai peur que cela se produise ici, où ailleurs parce qu’on laisse le permis de tuer à des personnes âgées qui n’ont plus toute leur tête !
Chrystelle, la maman de Lucille.

Haut de page